Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Véyatif

Véyatif

Blog de la Fédération Santé et Action Sociale de la CGTG (FSAS-CGTG)


Sublime hommage rendu à notre bien-aimée camarade Jocelaine LOUSSASA-CHIPOTEL !

Publié par BELAIR Philippe sur 8 Novembre 2016, 18:18pm

La petite commune de Gourbeyre a encore été sous les feux d'un hommage rendu à un militant de la C.G.T.G., ce lundi 07 Novembre 2016 : notre grande et bien-aimée camarade Jocelaine.

            Auparavant, le Dimanche 06 aux Pompes funèbres de Trois-Rivières, un premier hommage lui était rendu à la hauteur du personnage. Des milliers de femmes et d'hommes venus de tout le pays mais aussi de France et de Martinique, ont tenu à être présents pour réconforter la famille et marquer leur reconnaissance à cette vaillante et infatigable militante de tous les instants et de toutes les causes justes.

            Une lecture de témoignages reçus était assurée par le secrétaire général de la FSAS-CGTG avant que tanbouyés et boulagyèls ne prennent la relève jusqu'à une heure tardive en concluant par nombres de chants qu'elle aimait autour de sa dépouille.

            Le lundi 07 à 14h00 et toujours aux pompes funèbres, une première cérémonie civile était organisée avec prise de parole de dirigeants de toutes les organisations dont elle a été membre voire dirigeante : Le Parti communiste Guadeloupéen, l'Union des Femmes Guadeloupéennes, la C.G.T. et la C.G.T.G.. L'émotion était présente mais ses leçons de vie et de luttes ont essuyé les larmes et donné à chacun le courage nécessaire pour continuer ses combats.

            Un dernier recueillement était coordonné avant la fermeture du cercueil et le départ pour l'église de Gourbeyre où attendait une cérémonie religieuse, conformément à son engagement spirituel. A Gourbeyre l'attendait déjà une haie d'honneur de la C.G.T.G. et du groupe 50/50, dont elle était membre depuis plusieurs années.

            La cérémonie religieuse était aussi l'occasion de découvrir la femme engagée spirituellement, l'épouse, la mère, la sœur et la confidente qui n'avait d'yeux et d'ouïes que pour la souffrance des humbles.

            Au sortir de l'église, l'attendait à nouveau une longue et impressionnante haie d'honneur faite par tous ses camarades du P.C.G. et de la C.G.T.G. entrainés par le groupe 50/50 au son de "On montangn doulè" entonné par le camarade Jacky RICHARD.

            Le cimetière semblait petit mais l'immense hommage rendu à notre camarade Jocelaine, qui dura jusqu'à plus de crépuscule, nous ramenait à ce qu'elle était vraiment : Un petit bout de femme à la dimension incommensurable.

            Connaissant Jocelaine, il est fort à parier qu'elle ait déjà pris la tête d'une nouvelle bataille là où elle est.

            Inspirons nous d'elle !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents