Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Véyatif

Véyatif

Blog de la Fédération Santé et Action Sociale de la CGTG (FSAS-CGTG)


C.H.G.R. : Fusion - destruction de postes, ça se précise... à bas bruit !

Publié par FSAS-CGTG sur 5 Février 2017, 12:13pm

Nous étions presque surpris, devant notre télé ce vendredi 27 Janvier , d'apprendre le projet de fusion du C.H.G.R. et du C.H.U.. Sauf que si le vilain mot n'a jamais été prononcé, il n'a pas échappé au journaliste qu'il s'agissait bien de cela au point de sous-titrer : " Vers une fusion des directions du CHU, de l'hôpital de Marie-Galante et du Centre gériatrique".

Cette opération de communication vise à implanter dans l'esprit de la population l'indicible fusion des deux hôpitaux. La retenue qui gît derrière l'expression "fusion des Directions" doit nous conforter dans notre analyse car selon nous le plan, à terme, est que la construction du nouveau C.H.U. ne soit pas financée entièrement comme convenu mais que l'Etat se désengage, à un stade des travaux, et incite à réduire la voilure pour faire accoster à bon port au nouveau C.H.G.R. de Palais-Royal, des services ne nécessitant pas d'investissements lourds. La proximité des deux sites permet ce genre d'opération déjà expérimentée dans l'hexagone.

Cette fusion est déjà quasi-effective entre le C.H.U. et le C.H. de Marie-Galante malgré le bras de mer, à plus fort raison avec le C.H.G.R. qui en sera à une encablure. D'autre part, nous savons qu'un certain "Professeur Sainte-Rose" est à l'initiative d'un projet de C.H.U. Interrégional (Guadeloupe - Martinique - Guyane) présenté au gouvernement comme étant la solution finale sous prétexte d'élargir le "marché" (nous ne serions donc que de vulgaires produits lorsque nous sommes malades).

Le silence assourdissant de la Direction du C.H.G.R.

est la preuve de sa tétanie, pourquoi ?

Cette Direction intérimaire fait fi du droit réglementaire d'un agent à travailler quelques mois de plus, malgré l'avis favorable du médecin du travail, pour lui rappeler qui est le maitre... Dernière parcelle de pouvoir ou manière complice d'écarter celui que l'on croit être le seul empêcheur de fusionner en ronds ? Cette tétanie sera-t-elle récompensée, d'une manière ou d'une autre ? Nous doutons. Ce qui est sûr c'est que ce petit jeu égocentrique est bien loin d'un positionnement stratégique dans l'intérêt général.

ET LES POLITIQUES, OLA YO YE ?

 

 
  

Quant à nos responsables politiques, les mêmes qui siègent aux Conseils de surveillance, ce sont des arrangements et autres basses stratégies qui sont leur lot quotidien, assassinant ce que leurs prédécesseurs ont peiné à mettre en place, où sont passé les hommes d'Etat (Alexandre-Isaac,Valentino, Lacave, Girard...) qui défiaient le pouvoir central dans l'intérêt de la Guadeloupe ? Ce plan est fait sous la pression des directives européennes qui poussent, à marche forcée, à la privatisation des services publiques. Après avoir brader nombre de ces services publics (Autoroutes, La poste, France-Telecom....) sans que la preuve absolue ne soit faite d'une amélioration économique (Après s'être enrichis, les acheteurs revendent non sans avoir licencier), c'est au tour de la santé et même du social d'être détricotés pour enrichir des nantis, avec la complicité des responsables politiques sans vision politique. 22 000 postes sont en sursis sur toute la France, pour la suite de ce détricotage.

En ces périodes électorales, nombreux sont celles et ceux qui viennent déjà nous chanter les louanges d'individus se posant comme vierges de toutes gestion alors qu'ils ont, de loin ou de près, contribuer à cette situation. La méfiance affichée par la population envers les primaires, de Droite comme de gauche, et l'abstention massive aux élections diverses devraient interpeller les élus politiques sur leur véritable représentation et la cause de celle-ci : Leur absence totale aux grands rendez-vous sociaux et leur incapacité à dire non à la régression sociale !

LA COOPERATION OUI, LA FUSION NON !

Quant à la Direction du C.H.U., il faut qu'elle sache que nous ne sommes pas dupes et sommes bien informés de ses amitiés particulières qui feraient, là, d'une pierre deux coups : aider les éternels perdants à retrouver une place représentative au sein du C.H.G.R., en laissant croire que les militants C.G.T.G. s'endorment, et répandre l'idée que la fusion du C.H.U. et du C.H.G.R. est d'une évidence que seul l'esprit chagrin de la C.G.T.G. est en incapacité d'assimiler la "marche en avant du progrès". Nos camarades de la C.G.T.G. du C.H.U. ont dû mener bataille, il y a peu, contre la précarité des contractuels, ça c'est le progrès !

La C.G.T.G. ne se laisse pas impressionner par ces pratiques politiciennes et autres manœuvres de division si elles ne sont pré-électorales. La C.G.T.G. demeure en attente d'un projet clair de transfert à "Palais Royal" et ne voit toujours pas l'intérêt de fusionner le C.H.G.R. et le C.H.U. si ce n'est de participer à la disparition des 22 000 postes sur toute la France. Mais elle voit clair quand on profite des transfèrements en cours (Capesterre, Pointe-Noire et bientôt le CHGR) pour détruire les grilles professionnelles (Déjà entamé par le PPCR) et l'emploi en instaurant des I.D.E. référents. On fait croire à de jeunes professionnels qu'ils auraient une fonction d'encadrement, avec les risques attenants en termes juridiques, mais sans le salaire qui vas avec. C'est la masse salariale qui est visée, acculant le personnel à un maigre salaire et plus de travail, comme c'est déjà le cas partout en France.

AGENTS DU C.H.G.R., POPULATION DE LA GUADELOUPE,

TOUS DEBOUT POUR ARRACHER UN VERITABLE SECTEUR GERIATRIQUE ET GERONTOLOGIQUE AUTOUR DU CHGR, NOS ANCIENS (ET DEMAIN NOUS) EN ONT BESOIN!

 

Abymes, le 29 Janvier 2017

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents