Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Véyatif

Véyatif

Blog de la Fédération Santé et Action Sociale de la CGTG (FSAS-CGTG)


Polyclinique de la Guadeloupe : La FSAS-CGTG a signé un protocole de fin de conflit.

Publié par FSAS-CGTG sur 27 Mai 2017, 12:28pm

Adresse au Personnel de la Polyclinique,

A partir du lundi 15 Mai 2017, la section syndicale CGTG - Polyclinique a mené une semaine de mobilisation en unité d'action syndicale aux côtés du personnel de la Polyclinique déterminé à régler des problèmes récurrents qui, pour la plupart, devaient être déjà réglés dans le cadre des instances du personnel si l'employeur était à l'écoute de ce personnel qui se donne sans compter. Des négociations ont eu lieu les 15, 16, 17 et 18 où toutes les revendications de la plate-forme de la section FSAS-CGTG ont eu leurs réponses au travers des engagements pris et actés par l'employeur.

Le mercredi 17 Mai 2017, était versé aux revendications de la section UTS-UGTG la demande de renvoi du Directeur aux motifs de son comportement et de ses manquements. Cette revendication a été mise en discussion, en assemblée générale des grévistes, où la FSAS-CGTG a affirmé que ce point ne figurait pas dans les revendications de sa section. Au passage au vote, la majorité des votants a décidé le départ du Directeur. Les élus FSAS-CGTG se sont abstenus, considérant le principe intangible de la CGTG qu'une Direction n'est que l’émanation de l'employeur qui, seul, doit recadrer et sanctionner si il y a lieu, cette Direction.

Mais la section FSAS-CGTG prends acte de la volonté du personnel, exprimée majoritairement en assemblée générale de réclamer le départ du Directeur de la Polyclinique. Elle comprend la souffrance et les difficultés du personnel qui s'estime victime de ce comportement et de ces manquements, mais estime que, tenant compte des probables difficultés financières de la polyclinique, une période de recadrage pouvait être suivi d'un licenciement en cas de non suivi des nouvelles directives définis par l'employeur. La FSAS-CGTG exige que l’employeur prenne ses responsabilités face aux difficultés de son personnel, conformément aux articles. L4121-1, L1152-4 et L1153-5 du code du travail.

L'impératif est de connaitre l'état financier véritable de la Polyclinique, les documents manquants ayant été remis comme convenu à l'expert-comptable par l'employeur, ce vendredi 19 Mai 2017.

En outre, ce même vendredi 19 Mai, une lettre-ouverte au personnel émanant du Directeur et qualifié de droit de réponse par ce dernier, a été distribuée et a causé l'émoi de par son contenu accusatoire. La FSAS-CGTG et sa section syndicale considèrent que cette initiative a pollué le bon déroulement des événements et ne s'en feront pas le relai.

Quoiqu'il en-soi, la FSAS-CGTG en organisation syndicale majeure et de concert avec sa Confédération, décide de s'en tenir au cahier de revendication de sa section et aux principes de sa confédération et considère que le temps est venu pour que sa section puisse signer un protocole d'accord de fin de conflit.

En conséquence de quoi, et dès ce jour, la déléguée syndicale de la FSAS-CGTG est mandatée pour cosigner, avec l'employeur, ce protocole de fin de conflit mettant fin à l'engagement de la section CGTG-Polyclinique dans le mouvement qui opposait le personnel à l'employeur, sur la base de son cahier de revendication.

 

Pointe-à-Pitre, le 22 Mai 2017

Le Secrétaire Général,

 
  

BELAIR Philippe

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents