Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Véyatif

Véyatif

Blog de la Fédération Santé et Action Sociale de la CGTG (FSAS-CGTG)


C.H. de Montéran : A bas la Dictature du Président du C.H.S.C.T. !!!

Publié par FSAS-CGTG sur 13 Juillet 2017, 12:17pm


Le CHSCT est l'instance désignée et incontournable pour veiller aux respects des règles de protection des salariés exposés à des risques pouvant altérer leur santé mentale et physique dans les domaines de l'hygiène, la sécurité et les conditions de travail. Ses missions et son fonctionnement sont clairement définis par la législation. La CGTG déplore et dénonce l'attitude du président du CHSCT, qui n'est autre que le directeur du CHM.


En effet, le directeur, avec le soutien de ses adjoints directs, entrave le fonctionnement de cette instance par des manoeuvres biaisées telles que :


- Le non-respect de la législation relative à son fonctionnement, ainsi il y invite régulièrement des personnes, alors qu'elles ne devraient venir qu’occasionnellement et ponctuellement, en accord avec ses membres.


- Les entraves aux missions du CHSCT qui n'est pratiquement jamais consulté sur les changements dans l'organisation du travail (travaux, mise en place de nouvelles technologies etc.).


- les propos de l'administration sont imposés dans la rédaction des procès verbaux des réunions.


- L'utilisation de méthodes d'intimidation des membres du CHSCT.


- Les discussions en réunion sont retranscrites dans les PV de manière dénaturée ou modifiée, en enlevant les commentaires faisant apparaître un manque de considération ou de respect pour les agents, alors que les propos ont été tenus.


- Les propos discriminatoires ou stigmatisants tenus par des personnes dites qualifiées mais invitées (souvent sans l’accord du CHSCT), à l'égard d'agents et même de certains membres du CHSCT, ne sont pas fidèlement rapportés dans les comptes-rendus de séance. Ainsi, les arguments contradictoires des membres du CHSCT perdent tous leur sens.


- L'absence de résolution de problématiques qui perdurent (gestion du linge, difficultés avec la pharmacie, la gestion des plannings, etc ...), génère un mal être pour les agents qui ressentent un manque d'écoute et de considération.


- L'interprétation fantaisiste ou tronquée de la loi se fait toujours en défaveur du personnel.

La CGTG exige que le CHSCT retrouve sa place au sein du CHM, le Directeur (Ex-Nouveau ou futur Ancien : nul ne sait puisqu’on hésite même à trouver un successeur) Président du CHSCT, doit lui donner tous les moyens de fonctionner. Car les entraves actuelles sont contraires à la loi et, par conséquent, condamnable : PENGA !!!


L’attitude actuelle du président vis-à-vis de l'instance primordiale (CHSCT), révèle un manque de considération pour les conditions de travail des agents et signifie aussi un manque de respect de ceux-ci et de leurs élus.


Le discours convenu du directeur du CHM n'est qu'un leurre, la réalité est qu'il minimise le rôle des membres du CHSCT et prête peu d'importance aux préoccupations et difficultés de ses agents.


La CGTG exige que le CHSCT retrouve sa place au sein du CHM, le Directeur (Ex-Nouveau ou futur Ancien : nul ne sait puisqu’on hésite même à trouver un successeur) Président du CHSCT, doit lui donner tous les moyens de fonctionner. Car les entraves actuelles sont contraires à la loi et, par conséquent, condamnable : PENGA !!!


L’attitude actuelle du président vis-à-vis de l'instance primordiale (CHSCT), révèle un manque de considération pour les conditions de travail des agents et signifie aussi un manque de respect de ceux-ci et de leurs élus.

Le discours convenu du directeur du CHM n'est qu'un leurre, la réalité est qu'il minimise le rôle des membres du CHSCT et prête peu d'importance aux préoccupations et difficultés de ses agents.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents