Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Véyatif

Véyatif

Fédération Santé et Action Sociale (FSAS-CGTG). " Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu ". Bertolt BRECHT


Quand le masque hideux fini par tomber !

Publié par FSAS-CGTG sur 23 Mars 2018, 22:58pm

Empêtrés dans leur désir secret d'envahir puis d'annexer "Palais-Royal" au C.H.U., les édiles de l'UTS-UGTG se cachent derrière le masque d'un collectif qui n'a de raison d'exister que le projet de faire d'une pierre deux coups en prévision des prochaines élections prévues au mois de Décembre prochain.

Ils avaient annoncé à la (leur) presse qu' "il suffisait de parler à nos ainés pour qu'ils comprennent" et ils sont venus, ils ont vu mais ils n'ont pas convaincu... Et pour cause, les seuls pensionnaires du CHGR présents, lors du pitoyable spectacle du "collectif", n'étaient autre que les membres de la section UTS du CHGR qui applaudissaient la mort de leur outil de travail aux côtés de leurs convives du C.H.U. venu presqu'en force (signe d'essoufflement?), quelle honte !!!

            En lieu et place des ainés, ce qu'ils voulaient c'était de convaincre les agents du CHGR de la nécessité de fusionner les deux hôpitaux car, après des années passées à tirer sur la ficelle au C.H.U., ils savent que l'Etat ne passera plus à leurs caprices et la nomination d'un médecin de l'OTAN à la tête de l'ARS en dit long sur la volonté grégaire du sieur MACRON.

            Après avoir trompé les contractuels, en leur faisant miroiter un espoir de papayer mâle, voilà que nos cadres et subordonnés de l'UTS scient la branche sanitaire sur laquelle ils sont assis, le C.H.G.R., en le vendant à leurs petits camarades de l'UTS du CHU embusqués derrière le collectif.

                        Il parait que nos guerriers ont décidé de barrer Palais-Royal, pourquoi faire ? S'opposer à nos collègues de l'administration qui y sont déjà ? S'opposer au déménagement des autres services ? Ou peut-être un baroud d'honneur ?

            A une question - plutôt gênante il faut reconnaitre - d'un des rares agents présents, le tantôt porte-parole du collectif - tantôt secrétaire de l'UTS du CHU se serait emporté sans répondre à la question posée jusqu'à mettre un terme à la séance... Bal fini, viyolon an sak ! Même nos honorables militants retraités ont eu droit à leur citation, c'est dire que leur ombre fait encore peur.           

            Après un mi-carême mi-poyo - mi-mango, retranchés dans un "Guadeloupéanisme" opportuniste au point de faire appel à ce qui reste de réflexe guadeloupéen pour sauver l'honneur en faisant du tapage médiatique, c'était l'occasion pour nos hurluberlus de tenter de mettre le C.H.G.R. dans leur panier à crabe mais c'était aussi sans compter la lucidité de la grande majorité des agents.

            La section C.G.T.G.-C.H.G.R. s'est battu avec et pour les agents du C.H.G.R. mais aussi et surtout pour les résidents. Loin de tout cela et avec sa fédération et ses camarades du C.H.U, elle ne prépare pas les élections mais l'avenir en s'affirmant :

  • Pour la construction d'un nouveau C.H.U. plus performant et plus adapté architecturalement.
  • Pour la création d'un véritable secteur gérontologique et gériatrique autour du C.H.G.R. en coopération avec le nouveau C.H.U. et les autres établissements s'occupant des personnes âgées.
  • Pour la délocalisation momentanée des services du C.H.U. subissant les conditions de travail exécrables, voire dangereux, en les répartissant sur le territoire selon les possibilités des sites d'accueil.
  • Au mieux, pour la mise en place d'un hôpital modulaire, non loin du C.H.U., pour les patients dits "chauds" ce qui évitera la dispersion de trop de patients et d'agents.
  • Contre un transfert de lits du C.H.U. uniquement et totalement au sein du site de Palais-Royal.

AGENTS DU C.H.G.R., PARENTS DE RÉSIDENTS,

POPULATION DE LA GUADELOUPE,

TOUS DEBOUT POUR BARRER LA ROUTE AUX MANIPULATEURS ET ARRACHER UN VÉRITABLE SECTEUR GÉRIATRIQUE ET GÉRONTOLOGIQUE AUTOUR DU  CHGR,

NOS ANCIENS

(ET DEMAIN NOUS) EN ONT BESOIN !

 

 

 Abymes, le 14 Mars 201

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents