Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Véyatif

Véyatif

Fédération Santé et Action Sociale (FSAS-CGTG). “ Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience" K. MARX


"Accueil la providence" : Malgré toutes nos interpellations, les dés sont jetés... ou pipés ?

Publié par FSAS-CGTG sur 21 Juin 2019, 16:03pm

          Après "Acajou Nouvelles-Alternatives" dans un tintamarre médiatique et nombres de petites associations dans un silence assourdissant, voici venu le tour de l'une des plus anciennes associations gestionnaires du secteur de l'aide à domicile : "La providence".

 

            Dès Janvier 2014, notre organisation syndicale avait négocié, avec le Conseil Général de l'époque, un dispositif d'avances trimestrielles accordant une trésorerie pour les salaires, cela ne suffisait pas et nous avions déjà souligné que les orientations politiques mettaient en péril  l'avenir du secteur.

 

            En effet, avant et depuis la loi de janvier 2015 sur le vieillissement, des choix sont faits d'abandonner le service à la personne au profit d'une marchandisation et de la mise place d'EHPAD... 21 à ce jour et rien ne présage d'une réussite certaine de ces établissements trop chers pour la moyenne des retraites et inadaptés au contexte local.

 

            Après avoir envoyé nombre de travailleuses à domicile en formation, aider à développer une kyrielle de structures de services à domicile dans les années 1980, un grand retournement politique nous conduit à un financement drastique des heures travaillées au point de mettre en péril l'existence des associations gestionnaires.

 

            En juin 2015, notre organisation syndicale avait pris le parti du gel des acquis (subrogation, modulation…) pour permettre à l'Accueil la providence de se rétablir de plusieurs années de difficultés financières cumulées, espérant un nouveau geste du Conseil Départemental et évitant, déjà, de peu, l'alerte du commissaire aux comptes.

 

            Ce n'est pas faute ne pas avoir interpellé, à maintes reprises, les autorités compétentes sur les dangers qui nous guettent quant à l'avenir du secteur. Notre dernière interpellation date du mois de Mars dernier où nous faisions une conférence de presse sur le sujet.

 

            Aujourd'hui, le couperet est tombé, rien n'y fait le commissaire aux comptes se voit dans l'obligation de déclencher une procédure d'alerte. Qui veut la mort de cette structure qui a déjà payé le prix fort de 80 licenciements en 2012 ?

 

            Quoiqu'il en soit, les technocrates du Conseil Départemental aiment à faire des injonctions de "bonne gestion" en attaquant le si peu de droits que les travailleuses à domicile ont dans une convention déjà à minima, mais nous ne pouvons admettre que les politiques se targuent de vouloir combattre le chômage (en période électorale) et acceptent d'être menés en bateau avec le risque d'une grande crise sociale qui couve.

 

            360 salariés (dont la moyenne d’âge est de 50 ans) seront mis à la porte, tout ça pour 2,50€ manquant sur le prix horaire garanti aux associations gestionnaires. En tout et pour tout, ce n’est pas moins de 1500 salariés sur toute la Guadeloupe qui vont payer le prix cher, surtout avec l'arrivée du CPOM (Mode de financement contraint). En tuant les associations locales qui connaissent le terrain, veut-on laisser à place à d’autres comme pour le transport ? Et à qui ?

 

            Le travail à domicile répond beaucoup mieux au besoin de la population vieillissante de la Guadeloupe. C'est un travail difficile qui doit être payé à sa juste valeur. Après "L'accueil la providence", à qui le tour ? Qui tire les ficelles ? Qui gagnera à l'élimination du mouvement associatif dans le secteur ? Travailleuses à domicile - Travailleuses de "l'Accueil la Providence", Population de la Guadeloupe… DEBOUT !

 

       EXIGEONS LE RESPECT DE NOS AINES !

 

EXIGEONS DE SAUVER L'ASSOCIATION ET LE SECTEUR !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents