Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Véyatif

Véyatif

Fédération Santé et Action Sociale (FSAS-CGTG). " Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu ". Bertolt BRECHT


Clinique des Nouvelles Eaux-Vives (N.E.V.) : NON A LA DESINFORMATION !

Publié par FSAS-CGTG sur 29 Juin 2019, 15:02pm

Il est, désormais, important de RETABLIR LA VERITE SYNDICALE.

           

         Les mensonges,  insultes, mépris, désinformations fusent pour cacher l'incompétence. Oui ! Là, certains sont très forts, mais la réalité est toute autre !!!

 

           La FSAS-CGTG de la clinique les Nouvelles EAUX-VIVES a entamé et obtenu gain de cause AU TRIBUNAL et ce n’est pas pour RIEN.

 

            Le processus électoral a été faussé et FALSIFIE, monté en absence de notre organisation syndicale, ce qui est STRICTEMENT ILLEGAL. Quand on ne connait pas les bases du processus électoral, ON SE TAIT. Car si le protocole d’accord a été annulé, veut-on faire croire que le JUGE lui aussi, ne connait pas la différence entre la liste électorale et l’effectif pour le protocole d’accord ??

 

Non ! Les vrais raisons sont :

 

  • Le juge a constaté, comme nous, que les effectifs des collèges électoraux avaient été réduits, pour le premier et augmenter pour le second.
  • Des agents supposés adhérents à la cause (???) ont mystérieusement changé de collège électoral.
  • Le RH, professionnel dans son domaine LUI (Es ou vlé plas a tala osit ?) a fourni TOUS LES ELEMENTS de contrôle des effectifs, qui s’avère être de 165, et non 184 prétendument issus d’un accord imaginaire. Rappelez les faits comme ils sont dans la réalité.

Alors qui cherche à gagner du temps ou plutôt des voix ??!!! Qui prend les salariés de la clinique pour des imbéciles ?

 

Oui ? il y a perte des heures de délégations des membres élus du CSE, MAIS les délégués syndicaux ont préservé le leur et leur prérogative de défendre les salariés, de porter les revendications auprès de la Direction.

 

APA TOUDI SIZE AN REINYON E GADE, PA PALE E VIN BLAGE APWE !

 

C’est plus simple de montrer son incompétence en gribouillant à la va-vite une «énième soit disant info syndicale », alors que :

 

- Des « promotions » sont attribuées à des non diplômées….très certainement pour service rendu….à la cause Patronale. Tout cela sans consultation des Instances Représentatives du Personnel étrangement...

 

-  L'on pousse vers la sortie une collègue qu’on a trouvé en poste pour récupérer sa place avec, malheureusement, gain de cause. Dépitée, la collègue démissionne mais aura-t-on vraiment ce poste ?

 

 Si c’est cela le syndicalisme, certaines "syndicalistes"  devraient GARDER LEURS CONSEILS POUR ELLES et laisser fonctionner les syndicalistes de lutte de classe et de lutte de masse, ceux qui n’ont pas le portable de la PDGère vissé sur le leur pour leur montrer et leur fournir les éléments de contestation d’une procédure légitime devant le tribunal d’Instance (figure en lettres d ‘OR dans les conclusions de l’avocat de la Direction) .

 

            Depuis la mise en place du CE,

  • Les consultations obligatoires à tenir avec la Direction ne se sont JAMAIS TENUES.
  • Les procès verbaux qui actent les engagements de la Direction ne sont jamais mis aux votes, donc non valides.

 

ALORS CESSEZ DE CALOMNIER,

DESANN ASI DO A MOUN

ET OEUVRONS POUR LA DEFENSE DES SALARIES DE CET ETABLISSEMENT !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents