Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Véyatif

Véyatif

Fédération Santé et Action Sociale (FSAS-CGTG). " Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu ". Bertolt BRECHT


Eloge funèbre de notre camarade Jacob STEPHANE

Publié par FSAS-CGTG sur 9 Décembre 2019, 15:30pm

Notre camarade Stéphane JACOB a été mis en terre ce vendredi 06 Décembre au cimetière de sa commune natale, Pointe-Noire, accompagné par parents, amis et camarades. Une délégation fédérale lui a fait une haie d'honneur jusqu'au caveau familial. Notre secrétaire général, Philippe BELAIR, lui avait préparé cet éloge funèbre qui suit :

" Mon cher camarade, ami et grand frère,

Stéphane, stèf, Phano, kokob, c'est au choix de tous ceux qui te connaissaient et t'appréciaient.

Né sur la terre de cette belle commune de Pointe-Noire, tu y retourne définitivement, ce jour. Cette terre du nord t'a enfanté et ne pourrais oublier l'homme que tu étais.

Tu étais un combattant d'une incroyable combativité, et d'une lucidité intellectuelle qui surprenait, souvent, tes adversaires qui croyaient avoir à faire à un simple quidam. Et pourtant, simple tu l'étais car ton égo se limitait à la chose commune, à l'intérêt général.

Voilà pourquoi, et très tôt, tu t'es engagé pour défendre les petites gens, le peuple, les travailleurs, la veuve et l'orphelin. Tu n'as jamais démérité dans ton engagement et, toujours, tu as fait face à l'adversité et à l'inimitié avec droiture et constance.

Tu t'es battu pour toutes les causes sociales justes : congés bonifiés, conventions collectives, 35 heures, augmentations de salaires... Mais aussi et surtout pour une société juste et solidaire.

Tu es né en janvier de l'année où l'armée rouge terrassait le monstre Nazi et tu part au moment même où la conscience prolétaire et populaire se réveille face aux réformes injustes et arriérées du système capitaliste que tu as toujours combattu, politiquement et syndicalement.

Tu m'as convaincu de reprendre le flambeau de la Direction fédérale, en remplacement de notre feue et bien-aimée Jocelaine qui s'épuisait alors. Vous deux, m'avez appris en peu de temps ce que, normalement, un dirigeant syndical doit apprendre sur des années de pratiques et de luttes.

Au nom de tous les travailleurs de la santé et du social, au nom de la fédération que tu as créé il y a trois décennies, il me faut te remercier d'avoir mis ta force et ta pugnacité à notre service. Merci beaucoup phano, merci aussi à Martine, Jean-Marc et Virginie de t'avoir laisser remplir ta mission.

Merci de nous avoir aussi représenté à l'international aux côtés d'autres grands syndicalistes de ce monde dont LULLA, ancien et très certainement prochain Président du Brésil.

Vas mon bien-aimé camarade Stéphane, mon grand frère, poursuit ta route si c'est la destinée qui le veut. On dit que le paradis est le lieu de justice par excellence et je n'en doute point, mais au cas où ce ne serait pas le cas, je sais que ta complice de toujours t'y attends pour mener le combat pour qu'il en soit ainsi la-haut.

Adan on dot soley kanmarad fano !"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents