Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Véyatif

Véyatif

Blog de la Fédération Santé et Action Sociale de la CGTG (FSAS-CGTG)


Communiqué commun FSAS-CGTG et SPH (Juin 2016)

Publié par BELAIR Philippe sur 4 Juillet 2016, 22:05pm

Communiqué commun FSAS-CGTG et SPH (Juin 2016)

SANTE EN GUADELOUPE : LE RETOUR DU COLONIALISME ?

La loi de modernisation du système de santé est supposée s'appliquer à toutes les régions françaises... pourtant la Guadeloupe semble avoir hérité d'un traitement "spécial"... comme aux temps du colonialisme.

Cette loi, malgré ses manquements, prévoit en effet que les hôpitaux décident de se regrouper dans des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT). Dans la loi, ce sont les hôpitaux qui décident mais en Guadeloupe c'est le directeur de l'ARS qui impose... Est-ce le retour des "tutelles" ou des "gouverneurs"?

La loi prévoit que les GHT se constituent sur la base d'un projet médical partagé. En Guadeloupe, c'est la logique administrative et comptable qui s'imposent. Il faudrait surtout "partager" le déficit du CHU au lieu de le résoudre. Il faut "débaucher" les médecins des autres hôpitaux au lieu d'embaucher au CHU. On veut camoufler et répartir les problèmes au lieu de les solutionner. Il faut contaminer l'ensemble des établissements au lieu de guérir son principal. Il faut maintenir la Guadeloupe dans ses retards et ses difficultés, ses inégalités. Comme au temps des colonies... Nous faisons face à un véritable gouverneur sanitaire !

C'EST INACCEPTABLE ! C'EST MEURTRIER !

POUR LES PATIENTS, LES HOPITAUX, LES PERSONNELS,

NOUS RECLAMONS LA JUSTICE ET L'EGALITE !

Nous exigeons que la volonté des établissements et des acteurs de terrain soit respectée. Nous exigeons que l'ARS respecte la loi, respecte le PRS. Il y a 3 territoires en Guadeloupe et Iles du Nord, il doit donc y avoir 3 GHT. Il y a un établissement de référence en santé mentale, qui remplit les conditions de dérogation à l'obligation d'être partie à un GHT : la place du CHM doit être reconnue par cette dérogation, afin qu'il soit associé à tous les GHT pour y promouvoir une santé mentale de qualité, depuis trop longtemps maltraitée. Sans décision favorable de l'ARS et du Ministère, nous appelons au marronnage !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents