Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Véyatif

Véyatif

Fédération Santé et Action Sociale (FSAS-CGTG). " Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu ". Bertolt BRECHT


Centre Hospitalier Gérontologique : Pa konfonn koko é zabwiko !

Publié par FSAS-CGTG sur 2 Août 2019, 11:45am

Depuis deux semaines, une grève a été entamée par nos camarades du syndicat CGTG-CHUG en action unitaire et non en intersyndicale comme le prétend la presse et des petits malins qui veulent semer le trouble à Palais-Royal. L'action unitaire, au contraire de l'intersyndicale, a pour avantage que chaque organisation soit libre de ses actions et de ses écrits. 

           Pourtant, un barrage est établi devant Palais-Royal (et non au Raizet, comme par hasard) laissant à penser que ce serait une prolongation du mouvement du .C.H.U.G.. Si c'est le cas dans la tête des barreurs, ce n'est pas le cas dans la tête de la CGTG.

            Beaucoup d'agents du C.H.G. ont été abusés par cette tentative de confusion d'autant que, sur la presse, la figure de proue du barrage lisait, toute honte bue, notre dernier tract distribué deux jours avant les hostilités, en absence d'arguments solides pour convaincre les agents... Normal ! A pa ta-w !.

            Pire, les agents du C.H.G. et de la Polyclinique sont invectivés, si ce n'est injuriés, sous prétexte que leur place serait sur la barricade de fortune... Encore fallait-il leur expliquer le fondement et les vraies raisons de cette obstruction !

            En effet, la CGTG ne juge pas le barrage en lui-même puisque qu'elle en fait mais elle aimerait comprendre la vraie raison de la tentative de confusion qui, fort heureusement, ne prend pas.

            Oui, le C.H.G., et Palais-Royal en particulier, est en grand danger mais nous l'avons toujours dénoncé et nous nous sommes toujours battus pour lui éviter d'être avalé pour des raisons inavouées.

            Oui, ce que les barreurs d'aujourd'hui souhaitaient après l'incendie, risque de nous arriver avec la complicité silencieuse d'une Direction ambitieuse mais pas seulement.

            Non, nous ne nous laisserons pas abuser par des vendeurs d'immeubles à la sauvette car NOU PAKA MANJE MANJE OUBLIYE !

            Non, la CGTG-Santé (comme aime à dire la presse pour nommer notre Fédération et aider à semer le trouble) n'est en intersyndicale ni au CHUG ni à Palais-Royal. Nos camarades du CHUG, en syndicat autonome, sont en action unitaire pour un CHUG digne de ce nom et ils ont raison.

            Notre section dépends directement de la FSAS-CGTG et cette dernière, tout comme notre Confédération entière, appelle toutes ses sections à soutenir nos camarades du CHUG et l'ensemble du personnel grévistes du CHUG ce jeudi 1er Août, ce que nous ferons comme un seul homme.

            Notre combat pour la sauvegarde du secteur gérontologique continue, d'un coté, et notre solidarité avec le CHUG se manifeste d'un autre côté car, contrairement aux approximations médiatiques de l'an dernier, nous voulons que toute la population Guadeloupéenne bénéficie d'une santé de fer.

            Mais ne nous pouvons laisser instaurer la confusion dans la tête de nos mandants et des agents du C.H.G. déjà assez éprouvés par les mensonges des autorités et le silence de la Direction.

            A la CGTG, nous estimons aussi que la dispersion des forces, en pareille période, est une erreur stratégique. Nous nous devons de nous mobiliser pour porter notre solidarité au personnel du CHUG qui souffre, comme nous, des décisions incohérentes des autorités, particulièrement depuis l'incendie du CHUG.

       

AGENTS DU C.H.G., NE VOUS LAISSEZ PAS TROUBLER...

CHAK KOCHON NI SANMDI A-Y !

 

TOUS SOLIDAIRES POUR UN CHUG DIGNE DE LA GUADELOUPE !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents