Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Véyatif

Véyatif

Fédération Santé et Action Sociale (FSAS-CGTG). “ Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience" K. MARX


APAJH - Guadeloupe : Penga a mantè !

Publié par FSAS-CGTG sur 15 Octobre 2019, 08:58am

Des candidats adverses font courir de folles rumeurs sur ceux de la C.G.T.G. n'hésitant pas à salir l'honneur de ceux qui ont mené de grandes batailles pour l'amélioration des conditions de travail au sein de l'APAJH. Ce n'est pas la pratique de la C.G.T.G. de critiquer, publiquement, les méthodes politiciennes pour les utiliser en catimini.

 

Tous les moyens sont bons pour certains qui ont bien bénéficié de la C.G.T.G. et qui sont parti brouter ailleurs avec armes et bagages mais sans arguments sérieux sinon que la CGTG ne "ferait plus le poids", en quoi ?

 

Les élections ont été annulées de commun accord, employeurs et syndicats, pour une raison simple : l'employeur a failli dans l'organisation du bureau centralisateur et rien de plus. Mentir sur le dos de la CGTG c'est faire la démonstration d'une grande démagogie et de malhonnêteté. La C.G.T.G. a mené de grandes batailles, par le passé, et compte en mener d'autres bien plus grandes dans l'avenir.

 

Rien n'ébranlera notre organisation syndicale et les futurs combats de l'APAJH s'inscrivent, désormais, dans un cadre plus large du secteur médicosocial : La remise en question de la convention collective nationale 66.

 

La seule promesse que nous vous faisons est notre engagement contre le risque de recul social avec la dénonciation plus que probable de notre convention collective par les syndicats employeurs. Sans ce cadre, aucune revendication sérieuse ne sera possible surtout avec Les C.P.O.M. (Contrat Pluriannuel d'Objectifs et de Moyens) à venir, une nouvelle façon pour les tutelles de contraindre à des choix comptables.

 

Et leur projet de tarification à l’acte de SERAFIN PH, qui vise à mettre en concurrence les établissements entre eux et à réduire les coûts des prises en charge, pour qu’ils soient les plus faibles possible.

Toute autre promesse serait mensonge.

 

            Nos adversaires cachent bien leur plan qui ne serait pas la défense des travailleurs, même s’ils le prétendent à cor et à cri. Ne serait-ce pas plutôt l'intégration de notre C.S.E. à leur association, l'A.K.A.G. (Asosyasyon a Komité Antrèpwiz Gwadloup), pourquoi et à quelles fins ?

Notre position est très claire, le CSE de l’APAJH doit être indépendant dans ses choix et ses orientations. Il ne peut être inféodé à aucune organisation extérieure et sa gestion doit rester sous le contrôle exclusif des salariés de l’APAJH Guadeloupe.

 

Ce sont les mêmes qui refusent toutes démarches d'actions unitaires avec les organisations syndicales nationales sous prétexte de ne pas être "fwansé" mais se fondent sur les conquis sociaux du code du travail et de la convention collective "fwansé" pour avancer leurs pions.

Où étaient-ils dans le combat contre les reculs dans le code du travail ? Où seront-ils lors de la dénonciation de la convention collective ? Ils préfèrent nous salir et faire circuler des rumeurs pour gagner vos voix.

 

La CGTG appelle à votre vigilance et vous affirme être fière de son bilan au Comité d'Entreprise, au C.H.S.C.T, aux NAO (négociations annuelles obligatoires) qui s'est réalisé dans la négociation sociale sans aucune compromission, mais dans le respect du rôle de chacun.

 

 

Le 12 novembre 2019, Votez et faites voter pour les candidats de la FSAS-CGTG !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents